JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Une vie saine, en théorie c’est facile, en pratique un peu moins. Le secret ? Tout est question d’équilibre !


Lire aussi : Renforcer son système immunitaire, surtout en hiver !


Comment avoir une vie saine ?

Commençons par le commencement, et dédiabolisons le principe de la vie saine, qui peut être très culpabilisant pour ceux qui n’y adhèrent pas (encore). Adopter une vie saine, c’est avant tout une philosophie de vie, pour se sentir mieux, plus en phase avec son environnement, mais aussi avec son mental et son corps. Promis, limiter (même un peu) sa consommation de produits transformés, ça réussit à tout le monde. Mais plus sérieusement, vivre sainement, ce n’est pas se priver de tout, ne s’accorder aucun écart, ni tout plaquer pour vivre en autonomie au fin fond de la Creuse (sauf si c’est dont vous avez envie, dans ce cas là, foncez).

Adopter un mode de vie sain, c’est d’abord prendre du recul sur son quotidien et changer quelques habitudes à son rythme. Comment identifier ces mauvaises routines ? Pensez « nécessaire ». En effet, vivre sainement, c’est d’abord vivre simplement et s’écouter. A-t-on vraiment besoin de tous ces produits industriels et transformés, auxquels la société de sur-consommation nous expose constamment ? Réaliser que bon nombre de nos habitudes sont superflues permet déjà d’appréhender le quotidien d’une manière différente. Pour commencer en douceur à adopte une vie saine, notre journaliste Maëva Terro livres les 10 gestes, conseils et petits plus qui lui permettent de vivre mieux, sans se prendre la tête !


Lire aussi : L’oxygène, on dit oui, mais pas trop !


Dix commandements pour une vie saine

  1. Je trie correctement mes déchets. On la connaît, l’histoire de la fille qui part au travail tirée à quatre épingles et qui, au passage, jette ni vu ni connu un petit pot en verre dans la poubelle ménagère par flemme d’aller jusqu’à la colonne à verre du quartier. Mes voisins ne me voient peut-être pas, mais mon karma, lui, engrange tout !
  2. Je trouve l’activité sportive qui me convient et JE M’Y TIENS ! So basic, mais ô combien importante pour le corps comme pour l’esprit. Il y a trop d’avantages à pratiquer un sport pour daigner s’en passer. Ça permet d’évacuer les toxines, ça déstresse, ça muscle, ça fait travailler le cœur… Donc, je m’impose une session régulière. Une fois par semaine pour commencer, c’est déjà très bien pour adopter une vie saine et sportive.
  3. J’achète enfin le bocal à poissons spacieux dont je rêve depuis quatre ans. Allez hop, cette fois, je passe à l’action !
  4. Je limite au max ma conso de produits transformés. J’ai envie de petits biscuits ? J’en prépare une fournée un dimanche pluvieux. Ça se conserve un moment, c’est plus sain et ça m’occupe !
  5. J’arrête de tout acheter par lot de trois, « au cas où », et j’épuise mon stock de pâtes, de riz et de pois chiches avant d’en racheter. Clairement, à moins d’habiter à plus de 40 kilomètres du premier supermarché, ça ne sert vraiment à rien.
  6. J’accorde  du temps aux activités qui me font du bien. Dessiner, lire, jouer du piano, prendre un bain et y essayer tous les échantillons donnés chez Mademoiselle bio (pas très écolo, certes, mais une fois de temps en temps, ça fait quand même un bien fou).
  7. Je fuis les gens négatifs. Le temps est trop précieux pour le gaspiller avec des personnes qui ne font que nous inonder de mauvaises ondes.
  8. Je passe au crible mes armoires et mes placards et je donne tous les vêtements dont je ne me sers pas à des associations caritatives.
  9. Un peu de discernement ! J’arrête de tout garder « en souvenir », même le bouton de secours de mon vieux chemisier élimé (et même un peu troué) qui me sert désormais de chiffon essuie-vitre !
  10. Je m’amuse ! Je fuis la dark face des gens blasés dans le métro et je reste émerveillée, joyeuse et légère autant que je le peux. De cette façon, je ne me laisse pas attraper par la rituelle déprime hivernale.

 

Maëva Terro

Victoria Marty

Adopter une vie saine