renforcer son système immunitaire

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Difficile, dites-vous, de ne pas passer par le mode « atchoum » dès les premiers frimas ou de résister au virus de la gastro ? Faux ! Notre système immunitaire est là pour nous protéger. À condition, toutefois, de savoir le bichonner… Renforcer son système immunitaire en quelques points…

Cet hiver, je renforce mon système immunitaire et je résiste aux virus !

On pense souvent à notre système immunitaire quand il nous lâche. Pourtant, c’est avant qu’il faut le soutenir !

Ainsi, à l’arrivée du froid et des épidémies, nos défenses seront optimales pour contrer grippe, rhume et gastro avec leurs petits bras musclés.

Le Dr Jean-Christophe Charrié, médecin généraliste formateur en phytothérapie clinique, nous livre ses secrets pour prévenir naturellement les infections de l’hiver.

J’associe vitamines et minéraux, parfaits pour renforcer son système immunitaire

En hiver, on a tendance à réduire d’environ 30 % notre consommation de fruits et légumes.

Notre organisme manque de vitamine C, qui stimule les défenses immunitaires et active la formation des anticorps.

Plébiscitez les bons légumes de saison et, même si vous avez envie de « chaud », continuez à les manger crus (en salade, en jus…) ou légèrement cuits à la vapeur ou sautés au wok pour préserver leurs vitamines et leurs minéraux.

Misez sur les agrumes, les kiwis, la mangue, ces fruits d’hiver particulièrement riches en vitamine C, tout comme les jus de cassis ou de myrtille sans sucre ajouté : ils sont délicieux et constituent une véritable aubaine pour renforcer son système immunitaire.

Lors de vos repas, associez-les à des sources de fer comme les légumineuses, les oléagineux, les fruits secs ou encore les céréales : l’absorption de ce puissant oligo-élément anti-fatigue est favorisée par leur vitamine C.


Lire aussi : De l’oxygène, oui, mais pas trop !


Je m’hydrate et je fais une cure immunostimulante

Sachez qu’en période d’épidémie il est bon de boire jusqu’à 1,5 litre d’eau riche en magnésium (type Hépar) par jour pour humidifier ses muqueuses, les rendre moins réceptives aux virus, mais également renforcer les cellules de l’immunité et lutter contre la fatigue.

Enfin, il est recommandé d’éviter les sucres rapides (bonbons, biscuits, pâtisseries), car ils « nourrissent » les bactéries et perturbent l’activité du système parasympathique censé réguler certaines fonctions neurologiques du corps par l’intermédiaire du pancréas. Cela congestionne la sphère ORL et favorise l’installation des germes.

Deux « jolies plantes », l’échinacée et le ginseng, ont prouvé leurs effets pro-immunité.

Originaire d’Amérique, l’échinacée agit en préventif ou en curatif pour stimuler les défenses de l’organisme  et renforcer son système immunitaire, ou encore réduire plus rapidement les symptômes d’une infection.

Quant au ginseng, c’est une racine tonifiante très efficace qui enraye la fatigue et rétablit la vitalité de notre immunité. Prenez l’une ou l’autre pendant 2 mois, en cures de 20 jours espacées de 1 semaine.

À l’automne, l’expert plébiscite également la cure de citron, qui non seulement soutient l’immunité et combat la fatigue, mais permet également d’enrayer les rhumatismes, de réduire les douleurs dans les tendons et les problèmes vasculaires. Choisissez des citrons bio, car on utilise leur écorce.

Coupez le citron en deux, mettez-le dans une casserole d’eau et faites-le bouillir 3 minutes. Écrasez-le ensuite dans l’eau de cuisson à l’aide d’un presse-purée ou d’une fourchette. Filtrez et buvez dans la journée.

La cure dure 20 jours : le 1er jour, on prend 1 citron, le 2e jour, 2 citrons, le 3e jour, 3 citrons, et ainsi de suite jusqu’au 10e jour avec 10 citrons.

Le 11e jour, on reste à 10 citrons, puis à partir du 12e jour, on passe à 9, puis à 8 et ainsi de suite jusqu’au 20e jour où l’on ne prend plus que 1 citron. On prépare le tout dans 1 litre d’eau, jusqu’à 5 citrons, et 1,5 litre d’eau jusqu’à 10 citrons.

Vous pensez aussitôt acidité et vous vous demandez si vous allez bien digérer ?

Pas de panique ! Le citron est acide mais a la particularité de se basifier dans l’estomac. Si toutefois vous ressentiez quelques aigreurs, ajoutez 1/2 à 1 cuillerée à moka de bicarbonate dans votre eau citronnée, et l’acidité disparaîtra. Avec un tel cocktail, renforcer son système immunitaire n’a jamais été aussi savoureux !


Lire aussi : Plantes, je boirai de votre eau ! 


Je dors, j’évite la surchauffe et je bouge !

Le manque de sommeil soumet l’organisme à un stress permanent qui accentue tous les problèmes de santé latents, à commencer par la baisse de l’immunité.

Couchez-vous à heure régulière, dînez léger sans sucre, ni alcool, ni graisses cuites (la surcharge alimentaire engendre une mauvaise digestion qui perturbe le sommeil), buvez une tisane calmante après le repas du soir (bractées de tilleul, fleurs de passiflore…) et évitez toute activité stimulante avant le coucher.

Il faut à votre organisme au moins 20 minutes pour fabriquer les hypnotiques qui vous aident à trouver le sommeil. Vos yeux sont lourds ? Allez, hop, au lit !

Autre astuce pour échapper aux maux de l’hiver : ne plus surchauffer sa maison et son lieu de travail.

Baissez le chauffage : 19 °C, c’est suffisant. Au besoin, enfilez un pull. Et si vous ne pouvez pas réguler la température, placez sur les radiateurs des humidificateurs que vous remplirez d’eau et d’huiles essentielles assainissantes.

Pensez également à aérer votre intérieur au moins 10 à 15 minutes chaque matin afin de renouveler l’air ambiant. Ce n’est pas parce qu’il fait froid dehors, qu’on doit forcément surchauffer sa maison pour renforcer son système immunitaire, bien au contraire !

Enfin, pour fuir l’air vicié des logements, rien de tel qu’une bonne marche à l’extérieur, qui permet au corps (bien couvert) de s’habituer au froid.

Le bon tempo, c’est 30 à 45 minutes par jour à un rythme soutenu. Une étude (British Journal of Sports Medicine, 2010portant sur le lien entre exercice physique et réduction des symptômes du rhume, réalisée sur un panel de 1000 personnes, a montré qu’une séance de sport régulière (au moins 20 minutes et suffisamment intense pour entraîner une augmentation de la transpiration) permettrait d’améliorer la résistance de l’organisme au virus du rhume.

Lorsque l’on sait qu’il frappe en moyenne chaque individu 2 à 5 fois pas an, ça vaut la peine de se bouger, non ?

renforcer son système immunitaire

3 astuces pro-immunité du Dr Charrié

  • Pensez oligo-éléments en période d’épidémie

« Pour vous protéger pendant l’hiver, prenez des oligo-éléments d’argent, de cuivre et d’or en suspensions colloïdales, plus facilement assimilables (vendus en ampoules chez votre pharmacien).

L’argent est un anti-inflammatoire de la muqueuse ORL et un puissant anti-infectieux de contact.

En phase aiguë, vous pouvez même le prendre en instillation par le nez. Le cuivre a d’importantes propriétés antivirales et antibactériennes. Anti-inflammatoire, il facilite la synthèse des anticorps et permet de renforcer son système immunitaire. L’or favorise la phagocytose (la digestion des germes par les globules blancs) et renforce l’immunité. »

  • Faites une cure de probiotiques

« Notre intestin abrite en permanence environ 100 000 milliards de “ bonnes ” bactéries qui tapissent la paroi du côlon pour empêcher l’intrusion de “ mauvaises ” bactéries, dites pathogènes.

Des bactéries qu’il faut bien nourrir en mangeant régulièrement des yaourts, du kéfir, du lait ribot, de la levure de bière séchée à froid, de la choucroute et des légumes verts, et qu’il faut parfois réensemencer de façon à booster l’immunité quand les virus pullulent – en particulier celui de la gastro.

Dès le début de l’hiver, une cure de 1 à 2 mois de probiotiques sous forme de compléments alimentaires peut être particulièrement utile. »

Renforcer son système immunitaire en passant aussi par notre « belly » ! Attention, les probiotiques sont des bactéries vivantes et fragiles. Choisissez des gélules gastro-résistantes avec une concentration au moins égale à 3 milliards de lactobactéries vivantes et stables par gramme de produit.

  • Assainissez votre intérieur

« Maison, bureau, voiture… diffusez des huiles essentielles pour assainir l’air et éliminer virus et bactéries.

Le thym (Thymus vulgaris) est très efficace contre les infections ORL et pulmonaires, et stimule l’immunité.

Le pin (Pinus sylvestris) purifie l’atmosphère tout en libérant les bronches encombrées. Enfin, la ravintsara (Cinnamomum camphora) est un puissant stimulant de l’immunité particulièrement efficace dans la lutte contre les virus. » Renforcer son système immunitaire, ça commence aussi par assainir son habitat ! 

L’ apithérapie, antibiotique naturel

Pour désinfecter leur ruche, les abeilles fabriquent une substance antibiotique tirée de la sève des conifères : la propolis. Riche en huiles essentielles antiseptiques (anti-champignons, virus
et bactéries), elle contient des flavonoïdes (antioxydants) qui aident à assimiler ses principes actifs immunostimulants. De quoi prévenir les virus ou soigner infections respiratoires, digestives ou maux de gorge !

Help ! Mon nez se met à couler !

Agissez sans tarder car, à la base, un écoulement aqueux (écoulement semblable à de l’eau) n’est pas forcément infecté.

Le médecin recommande de presser l’écorce d’un citron ou d’une mandarine contre chacune de vos narines de façon à ce que les micro-goutelettes d’essence qu’elle renferme soient propulsées dans le nez. Ces essences sont vasoconstrictrices et antiseptiques.

Vous pouvez aussi inhaler quelques gouttes d’huiles essentielles de citron ou de mandarine déposées sur un mouchoir. Enfin, pour éviter toute surinfection, nettoyez vos fosses nasales matin et soir avec de l’eau de mer médicinale (en ampoule ou en spray) ou avec un spray composé d’eau thermale soufrée (type Rhino Therm ou Naso Drill).

Pour aller plus loin…

Un guide pratique et concret qui regorge de recettes naturelles pour prendre soin de sa santé au fil des saisons, avec des cures préventives faciles à mettre en œuvre pour booster son immunité et éviter les antibiotiques…

« Se soigner toute l’année au naturel », Dr J.-C. Charrié, M.-L. de Clermont-Tonnerre, 19 €, éd. Prat.

Texte : Nadège Cartier

Photos : Roberta Sorge