JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

3. La polenta, l’alliée d’un régime végétarien équilibré

Les bienfaits de la polenta

La polenta, quésako ?

Originaire des plaines d’Italie où les champs de maïs se déploient sur des kilomètres, la polenta n’est autre que de la semoule de maïs, plus ou moins finement moulue. Comme les pâtes, le riz, le quinoa ou le millet, elle accompagne de nombreux plats salés, mais on la trouve également dans de surprenantes recettes sucrées.

Les bienfaits de la polenta

La polenta est très riche en vitamine B3, participant au métabolisme énergétique, à la croissance, ainsi qu’à la diminution du mauvais cholestérol sanguin. Source de vitamine A, qui soutient la vision (nocturne notamment) et la santé de la peau, la semoule de maïs renferme également 7 g/100 g de fibres alimentaires qui favorisent la satiété. Elle contient également du magnésium (130 mg/100 g), antistress et utile à la contraction des muscles, du calcium, qui constitue notre squelette.

Comment cuisiner la polenta ?

Dégustée chaude comme de la purée ou refroidie afin de confectionner des galettes que l’on fait revenir à la poêle, elle se marie à merveille avec une poêlée de légumes du soleil ou un gratin d’aubergines. Cuite dans une boisson végétale avec du sucre et de la vanille, la polenta moyenne offre une version étonnante du gâteau de semoule. Mélangée à un appareil à cake à base de purée d’amande, la polenta fine donnera une note originale au goûter.


Lire aussi : recette sans oeuf : 3 alternatives véganes