que faire à athènes

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Calme et paisible le jour, bouillonnante la nuit, la cité grecque a hérité du bon sens de ses ainés. Que faire à Athènes quand on est veggie ?


Lire aussi : Notre veggie week-end à Copenhague !


Que faire à Athènes quand le beau temps pointe le bout de son nez ?

Les gambettes à l’air, nos plus belles spartiates aux pieds, nous arrivons à Athènes sous un ciel bleu azur.

Sans perdre une minute, nous partons profiter du soleil (Athènes compte en moyenne 277 jours d’ensoleillement par an !) et nous perdre dans les ruelles pavées et escarpées, bordées d’oliviers, du cœur de cette capitale à taille humaine.

Véritable musée à ciel ouvert, Athènes dévoile son héritage antique incroyable avec, en point d’orgue, la fameuse Acropole.

Dédié à la déesse Athéna et à d’autres dieux grecs, ce sanctuaire édifié sur un plateau rocheux rassemble temples, théâtres et moult vestiges d’un passé glorieux.

La visite est incontournable… avant de redescendre vers la ville basse.

que faire à athènes

La convivialité fait partie du rituel des repas

Au hasard de notre périple, nous sommes frappés par le nombre de tavernes agitées jusque tard le soir.

Les Grecs vouent un véritable culte au repas – autant, si ce n’est plus, que nous autres Frenchies – et passent des heures à table !

Ce peuple, partageant avec d’autres des pratiques culinaires nommées « diète méditerranéenne »*, est adepte d’une nourriture à base de fruits et légumes, de légumineuses, de céréales, d’herbes aromatiques et d’huile d’olive, tout en laissant de côté les œufs et la chair animale.

Précurseurs du véganisme, les Grecs ? Peut-être pas, mais du végétarisme, très certainement !

Car d’aussi loin que les chercheurs aient pu remonter, le régime végétarien aurait été le modèle alimentaire phare de la communauté pythagoricienne, une fraternité philosophique, religieuse et scientifique fondée par Pythagore himself !

Autant dire que la veggie life, ici, n’a rien d’une prise de conscience contemporaine…

Le végétal fait naturellement partie du patrimoine culinaire grec et ce, depuis l’Antiquité.

* La diète méditerranéenne, qui inclut savoir-faire, traditions et convivialité, est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.


Lire aussi : On file à East End London pour un week-end green et hype !


Que faire à Athènes ? Où aller ?

Apivita

Basé sur une approche holistique de la beauté, ce concept store regroupe tous les domaines essentiels au bien-être.

On y trouve, répartis sur quatre niveaux : de nombreuses références en cosmétique naturelle, un bar à jus et thés, un salon de coiffure réputé pour ses colorations végétales, un espace consacré à l’aromathérapie et un espace détente dont les soins, à base de miel, sont réalisés à partir des ruches des propriétaires… Une visite qui peut durer des heures !

 New Hôtel

Avant de quitter cet hôtel à la déco originale situé en plein cœur d’Athènes, passez par la case petit déjeuner !

Généreux et frais, il multiplie les bons points : baklava, brioche fraîche au mastic (une spécialité locale à tester absolument), feuilleté épinards-feta, fruits et jus frais, yaourt grec, granola… Le carburant parfait avant une journée de visite des quartiers de Pláka à Psyrí, en passant par Exárcheia.

 Couleur locale

Ne connaît pas vraiment Athènes celui qui n’a pas eu l’occasion d’admirer l’Acropole, le soir, depuis une terrasse haut perché, un verre de retsina à portée de main.

Si les rooftops abondent dans la ville, ce spot réunit la jeunesse grecque dans une ambiance romantico-branchée, sur fond d’électro cadencée.

 Six d.o.g.s

Dans une petite ruelle du quartier animé de Monastiráki, la façade sombre de ce bâtiment culturel laisse apparaître un escalier lumineux.

Empruntez-le, la surprise se situe en bas des marches… Apparaît alors un immense bar à cocktails ouvert sur l’extérieur, dans une ambiance digne d’une jungle tropicale. Un lieu où l’on sirote des cocktails sur
des chaises suspendues aux arbres.

 Nice n Easy

Ambiance romantique et cuisine bio garantie pour ce restaurant veggie friendly situé sur une petite place abritée par des oliviers florissants, sur les hauteurs de Kolonáki.

À la carte, des pâtes fraîches maison avec option sans gluten, des bowls généreux garnis de super-aliments et, surtout, un avocat grillé au goût fumé, servi avec un fromage de chèvre fabriqué à Mykonos… Une tuerie !

 Mama tierra

Ce restaurant végétarien, avec option végane et sans gluten, propose sans doute l’un des meilleurs burgers végétaux.

Le chef prépare lui-même le simili-carné en mélangeant différents champignons avec de l’avoine, des épices et de la moutarde.

Un délice, à accompagner d’office d’un verre de kombucha maison au gingembre et à l’hibiscus.

 Bamboo vegan

Situé dans Exárcheia, un quartier jeune, underground et contestataire – autrefois qualifié d’anarchiste suite à des révoltes politiques –, cette boutique de poche regroupe l’essentiel de l’alimentation végane.

On y trouve des produits frais, de l’épicerie et même des sandwichs à la grecque garnis de houmous, d’huile d’olive et de fromage végétal.

que faire à athènes

Infos pratiques

Y aller

Vols directs à partir de 9 villes françaises (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Toulouse et Strasbourg) via Aegean Airlines. Comptez en moyenne 220 € l’aller-retour.

 Utile 

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site Discover Greece.

À prévoir 

Des lunettes de soleil, de la crème solaire et un appareil photo pour mitrailler tous les monuments historiques.

À rapporter en France 
Des olives et de l’huile, du ouzo (apéritif anisé local) et du halva, sorte de nougat à base de tahini et d’amandes ou de pistaches.

Texte : Maëva Terroy.

Photos : Tiphaine Birotheau.

On file découvrir la Grèce ?