levure de bière maltée

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Difficile de passer à côté de la levure de bière maltée : c’est la paillette star des végans. Mode d’emploi de ces flocons qui envahissent les assiettes.

Levure de bière maltée : une pépite en flocons !

Pour bien comprendre ce qu’est la levure maltée, il faut d’abord rappeler ce qu’est la levure de bière.

Ce champignon microscopique (de son vrai nom Saccharomyces cerevisiae) est notamment utilisé dans la fermentation de la bière.

On distingue deux types de levure : la levure dite « inactive », qui a perdu ses pouvoirs probiotiques à cause du séchage à haute température (mais qui conserve ses vertus nutritives), et la levure dite « active » ou « vivante », qui a conservé ses bienfaits probiotiques grâce à un séchage lent à basse température. Elle se présente sous différentes formes : en poudre, en comprimés ou en paillettes.

C’est d’ailleurs sous cette dernière forme que l’on trouve la levure de bière maltée.

Séchée à haute température, elle fait partie des levures « inactives » : elle n’a donc plus d’effets probiotiques. Et pourtant, elle mérite d’être parsemée un peu partout.

Pourquoi ? Parce qu’elle est bourrée de bonnes choses : protéines, minéraux et vitamines. C’est surtout pour sa grande teneur en vitamines du groupe B qu’elle est appréciée. Seules les personnes souffrant de la maladie cœliaque ne peuvent pas en profiter car elle contient du gluten.


Lire aussi : Mon histoire d’amour avec la levure maltée


Une saveur étonnante

La levure maltée n’est autre que de la levure de bière, additionnée de malt d’orge.

Ce qui lui donne une saveur plus douce que la levure de bière classique. Disponible dans les magasins bio ou au rayon bio des supermarchés, elle se présente sous forme de petits flocons de couleur jaune doré.

Et si elle est devenue un ingrédient indispensable de la cuisine végane, c’est pour son goût, qui rappelle celui du fromage. Sur une soupe de légumes, une salade verte, une assiette de crudités ou un plat de pâtes, elle se parsème ici et là, au gré des envies.

Mixée avec des noix de cajou ou des amandes mondées, elle se transforme en parmesan 100 % végétal.

Elle peut également s’intégrer dans de nombreuses recettes. Mélangée à une grosse cuillère de purée d’amandes, elle se métamorphose en sauce crémeuse au bon goût de fromage, idéale pour réaliser de délicieux risottos.

Associée à du tofu soyeux ou à de la crème de riz, elle fera tout autant son effet. Et pourquoi ne pas l’intégrer dans l’appareil d’une quiche veggie ? Elle apportera une douce saveur fromagère.

En touche finale, saupoudrée sur la surface, elle forme une couche dorée et croustillante sur les tartes et les gratins ! Mais attention, une fois passée au four, elle perd toutes ses qualités nutritionnelles.

La levure de bière maltée est aussi utilisée pour assaisonner certaines préparations, comme les galettes de légumes et les pâtés végétaux. Ce serait dommage de s’en priver, non ?


Lire aussi : Boissons végétales


Secrets de beauté

La levure de bière ne manque pas d’atouts.

Elle est souvent conseillée en cure, pour lutter contre les cheveux fragiles ou contre les ongles cassants. Ses propriétés purifiantes et anti-bactériennes en font aussi un ingrédient idéal pour la cosmétique maison. Mélangée à un peu d’eau et quelques gouttes d’huile végétale, elle se transforme en masque idéal pour lutter contre les peaux grasses.

Texte : Olivia Bertin