JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

 S’il existe un aliment qui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières années, ce sont bien eux, les œufs.

incontournables ?

Les œufs renferment des protéines d’excellente qualité (notamment les 9 acides aminés essentiels à l’organisme, et ce, dans des proportions optimales). Riches en vitamine D, qui protège notre squelette et notre immunité, ils contiennent aussi de la B2, nécessaire au métabolisme de l’énergie cellulaire, et de la B12, qui participe à la fabrication des globules rouges. Sans parler des antioxydants pour la prévention des maladies liées au vieillissement, et de la choline, qui prend soin de notre cerveau! Mais les vegan l’excluent et trouvent dans les légumineuses une excellente source de protéines végétales.

Les oeufs

Et côté cholestérol ?

Eh bien non! Des données scientifiques* tendent à démontrer que la consommation d’un œuf par jour, même chez les personnes ayant un cholestérol sanguin élevé, n’a aucun impact significatif sur le risque cardio-vasculaire. La vigilance reste néanmoins de mise chez les diabétiques.

Enrichis en oméga-3 ?

De tels œufs sont obtenus en ajoutant à la ration alimentaire de la poule des graines de lin, elles-mêmes riches en acide alpha-linolénique, un type d’oméga-3. C’est donc un aliment d’appoint intéressant pour les personnes ayant exclu de leurs menus les autres sources de protéines animales.

Allergie ou toxi-infection ?

Les œufs constituent, avec le lait, les arachides et les crustacés, l’une des principales causes d’allergie alimentaire. Celle-ci disparaît chez la majorité des enfants après l’âge de 5 ans. Pour limiter ce risque, le blanc d’œuf ne devrait pas être introduit dans l’alimentation des petits avant l’âge de 1 an. En revanche, la salubrité des œufs reste essentielle pour tous, afin d’éviter la contamination par des bactéries comme les salmonelles. Pour cela, ne consommez pas d’œuf fêlé, ne gardez pas vos œufs hors du frigo et ne les lavez pas après l’achat (leur coquille est protégée naturellement).

En omelette ou à la coque ?

Cuit, l’œuf est plus digeste qu’on ne le croit. Il est même très bien toléré par le foie, surtout s’il est cuisiné sans matière grasse. Mais vous aurez encore plus de facilité à le digérer si le blanc est coagulé et le jaune crémeux, comme c’est le cas pour les œufs à la coque, en cocotte ou mollets.

Bon à savoir

  1. L’œuf est un aliment peu calorique mais riche en nutriments.
  2. La couleur de la coquille, blanche ou marron clair, dépend de la race de la poule qui a pondu l’œuf.

* Sources : A prospective study of egg consumption and risk of cardiovascular disease in men and women (1999). Egg consumption and risk of coronary heart disease and stroke : dose-response meta-analysis of prospective cohort studies (2012).

À découvrir également !