dattes conservation calories

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Les dattes, c’est l’en-cas idéal pour les petites faims mais aussi un ingrédient plein de bienfaits dont on dit même qu’il y en a autant d’usages que de jours dans l’année ! Dans tous les cas, ce petit fruit nous veut grand bien.

Fraîches ou séchées ?

Très fragiles et donc essentiellement consommées dans les pays producteurs, les dattes fraîches sont vendues en grappes et doivent être rapidement dégustées. 90 % de l’importante production est utilisée localement, notamment pour nourrir le bétail.

Chez nous, on les trouve séchées, une technique traditionnelle qui permet de les conserver et de les transporter plus facilement. On peut ainsi en manger toute l’année !

Pour faciliter cette conservation, certaines sont enduites d’un sirop, mais cela altère le goût du fruit et augmente le taux de sucre. Donc mieux vaut les éviter.

Le plein de sucre

L’atout majeur de ce petit fruit ? Sa grande teneur en sucre ! Associé à des fibres et à des antioxydants, c’est un véritable cocktail énergisant.

On les recommande alors pendant les activités sportives pour redonner un coup de boost à l’organisme.

C’est aussi une bonne alternative au sucre raffiné et elles sont souvent utilisées dans les recettes véganes.

Leurs caractéristiques en font aussi un ingrédient clé de la cuisine crue.

Leur texture moelleuse permet de les mélanger à des oléagineux et de préparer des pâtes à tarte, notamment.


Lire aussi : Renforcer son système immunitaire, surtout en hiver !


Quelles dattes ?

Le choix de la variété est très important selon l’usage que l’on veut en faire. La plus répandue chez nous est la « deglet nour ». Elle se caractérise par un goût de miel marqué et une chair fondante.

La « kenta », de couleur doré clair, offre une texture plus sèche et une saveur moins sucrée.

Très différente, la « medjoul » est plus grosse que les autres et très charnue, ce qui la rend idéale pour la pâtisserie et en fait un mets très prisé. Son goût aussi fin que puissant est vraiment caractéristique.

Conservation et les choisir

Les dattes sèches peuvent se garder plusieurs mois dans un récipient fermé à l’abri de l’air et de l’humidité. rplrollrotllrotlll

Si elles deviennent trop sèches, il suffit de les humidifier avec un peu d’eau avant de les déguster.

Si vous avez la chance d’en trouver ou d’en ramener des pays producteurs, les fraîches se conservent quelques semaines au réfrigérateur ou peuvent même se mettre au congélateur, à sortir une demi-heure avant de les consommer.

Choisissez-les bien formées, odorantes, à la couleur vive et sans taches.

Les dattes en cuisine

Le plus simple est de les grignoter telles quelles au goûter ou au dessert.

Fourrées de pâte d’amande, elles font aussi une excellente gourmandise festive, mais on peut intégrer les dattes dans des préparations plus élaborées.

Vous pouvez en faire des brownies, des cheese-cakes ou des crumbles crus comme Marie Laforêt dans son livre « Healthy Vegan ».

En version salée, testez-les dans un couscous et osez les épices.


Lire aussi : La citronnelle, ce petit jonc odorant


En sirop

Très fréquent au Moyen-Orient et représentatif de la cuisine de ces pays, le sirop de datte est hélas très difficile à trouver en France, et il faut souvent le ramener du Liban ou d’Israël pour en profiter.

Ce sirop, mélasse, ou encore miel de datte, ressemble beaucoup, dans sa texture, sa couleur et son utilisation, au sirop d’érable, mais s’en distingue par son goût fruité très prononcé.

Réalisé à partir de dattes cuites dans l’eau, filtrées et pressées, le jus est alors réduit jusqu’à prendre son aspect sirupeux.

D’où vient-elle ?

On récolte en moyenne 5 millions de tonnes de dattes par an, et les premiers pays producteurs sont l’Égypte, l’Iran et l’Arabie saoudite.

En Europe, nous l’importons majoritairement d’Afrique du Nord, notamment d’Algérie et de Tunisie.

La France est d’ailleurs le pays de l’Union européenne qui en consomme le plus.

Certaines sont aussi produites en Israël, en Jordanie et jusqu’en Californie, comme la très prisée medjoul que l’on trouve sur nos étals.

Un peu de culture

Les dattes sont un élément très important de la culture moyen-orientale.

On les retrouve dans les contes des Mille et Une Nuits mais aussi dans le Coran, où elles sont présentées comme le fruit du paradis.

Elles sont également l’ingrédient utilisé pour rompre le jeûne du ramadan.

Dans la culture juive, le miel de datte est une des merveilles promises par Dieu en terre d’Israël.

Texte : Théo Torrecillas.

Des snickers au caramel de dattes vous dites ?