JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

L’huile de coco fait parler d’elle, et pour de bonnes raisons. Elle booste le système immunitaire aussi bien qu’elle renforce les cheveux, l’huile de coco sait se rendre indispensable, surtout pour les adeptes d’une routine beauté cruelty free. On fait le point sur les différents (et nombreux) usages d’une huile végétale à avoir absolument dans ses placards.


Les huiles végétales ont longtemps été les grandes oubliées de nos habitudes beauté, au profit de textures jugées plus faciles d’utilisation, comme les laits nettoyants ou les gels exfoliants.

Aujourd’hui, elles prennent leur revanche grâce à leur côté multi-usages, et l’huile de noix de coco n’est pas en reste.

Ce concentré de bienfaits s’utilise au quotidien, que ce soit en cuisine végane, pour remplacer le beurre et renforcer les défenses immunitaires, ou en beauté pour nourrir et protéger l’épiderme, mais pas que.

Lire aussi : Les vertus de l’ail, ce super-aliment !


Les bienfaits de l’huile de coco

L’huile de noix de coco est riche en acide laurique, un acide gras saturé (ou TCM) naturellement présent dans le lait maternel, qui stimule le système immunitaire et aide l’organisme à fonctionner normalement.

Elle aurait aussi des effets protecteurs sur le cœur et les artères. Attention néanmoins, comme tous les acides gras saturés, s’ils nous apportent de nombreux bienfaits, il ne faut pas non plus en abuser.

L’huile de coco possède également des propriétés antibactériennes et anti-infectieuses. Sa teneur en vitamines E et provitamines A lui confère des vertus antioxydantes qui en font un allié beauté aussi efficace que naturel.

L’huile de coco soulage les irritations de la peau, les coups de soleil, les piqûres d’insectes, aide à restructurer la fibre capillaire et favorise la cicatrisation de l’épiderme.

Bref, l’huile de coco est un baume universel, qui soigne les bobos du quotidiens et s’utilise de bien des manières.

 


Comment utiliser l’huile de coco ?

L’huile de noix de coco a la particularité d’être solide à température ambiante. Elle se liquéfie à partir de 25°, cependant pas besoin de conserver votre pot d’huile de coco au frais pendant l’été, ces changements d’aspects n’altèrent en aucun cas la qualité de l’huile.

cuisine : l’huile de coco pour donner un coup de pouce à l’organisme

Pour renforcer ses défenses immunitaires, on peut ajouter une cuillère à café d’huile de coco dans son café du matin (on remplace le sucre par la même occasion, bingo) ou dans son smoothie bowl. Si vous avez pour habitude de sauter l’étape du petit déjeuner, remplacez votre vinaigrette traditionnelle par un mélange huile de coco (3 cas) et un jus de citron.

À la poêle ou au wok, utilisez l’huile de coco pour faire revenir des pâtes, des légumes ou même pour frire des aliments.

Étant une huile végétale très stable, elle ne produit pas de composés toxiques lorsqu’elle est chauffée à haute température.

Beauté naturelle : on adopte l’huile de coco

Côté cosmétique, l’huile de coco a de nombreux usages. Utilisée pure, ou mélangée à des huiles essentielles, elle permet de remplacer un bon nombre de produits qu’on utilise régulièrement, et donc de réduire nos déchets, puisqu’un pot suffit à remplacer au moins 5 produits.

  1. Masque pour les cheveux : l’huile de coco nourrit les cheveux secs et leur redonne de la brillance.
  2. Déodorant naturel : faire chauffer dans ses mains un peu d’huile de coco, mélangée à quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa ou de tea tree (les propriétés antibactériennes de l’huile de coco neutralisent les mauvaises odeurs).
  3. Huile démaquillante : rien de tel qu’un corps gras pour enlever les traces de maquillage (même waterproof).
  4. Gommage pour le corps : Pour exfolier la peau en douceur, mélangez du sucre en poudre à de l’huile de coco.
  5. Baume à lèvres : Faites chauffer quelques grains de cire d’abeille et mélangez à de l’huile de coco avant de verser dans un petit pot (en verre de préférence) pour réaliser votre propre baume à lèvres naturel. À noter : plus vous ajouterez de cire d’abeille plus la contenance de votre baume sera solide.

Lire aussi : Gélifiant: comment faire dans une recette vegan ?