lentille verte

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Faut-il passer à l’orange ou au vert ? Face à ce dilemme, une seule solution : verbaliser les variétés en circulation pour adopter, in fine, un code de conduite. Lentille verte ou lentille corail, on vous aide à choisir.


Lire aussi : Les dattes à ne pas oublier !


Qu’est-ce que c’est ?

Lentille corail

La lentille corail est une lentille rouge débarrassée de la pellicule qui l’enveloppe, puis polie à l’eau ou à l’huile. Elle est principalement importée de Turquie, plus rarement d’Éthiopie, d’Australie, de Chine ou du Canada.

Lentille verte

La lentille verte est le légume sec le plus consommé en France. Deux variétés se partagent les faveurs des gourmets : la lentille verte du Puy, reconnaissable à sa teinte vert pâle marbré de bleu, et celle du Berry, tirant sur le blond.

Ça me fait du bien ?

Lentille corail

C’est une mine de bienfaits : elle revendique trois fois plus de calcium que les céréales, sept fois plus de fer que les épinards. Légumineuse sèche la plus riche en protéines et la plus pauvre en matières grasses, elle est gorgée de fibres et d’antioxydants.

Lentille verte

Ses vertus nutritives sont identiques à celles de sa cousine corail. Quand elles sont combinées à des céréales, elles forment toutes deux une excellente source de protéines,
et constituent donc un plat végétarien complet.


Lire aussi : La citronnelle, ce petit jonc odorant !


Sinon, c’est bon ?

Lentille corail

Son goût est délicat, presque sucré, et sa couleur vive met aussitôt en appétit. Comme elle est décortiquée, elle est plus molle, donc impossible pour elle de sortir intacte de la cuisson. Elle se délite fatalement, devenant purée, potage ou dahl.

Lentille verte

Son goût de noisette est souvent masqué par l’assaisonnement (ail, oignon, laurier, persil, vinaigrette…). Mais on la reconnaît, les yeux fermés, à la fermeté de ses grains lisses, micro-soucoupes qui roulent sous la langue.

Comment je la cuisine ?

Lentille corail

Rincez-la simplement et plongez-la dans une fois et demie son volume d’eau froide. à ébullition, laissez cuire 10 min. Si vous optez pour la cuisson pilaf, faites-la revenir avec un peu d’huile, couvrez d’eau à hauteur et laissez cuire aussi 10 min.

Lentille verte

Pas de trempage non plus pour la verte, mais une quantité d’eau supérieure (trois fois son volume) et 25 min de cuisson à ébullition. Ne salez pas l’eau pour éviter qu’elle durcisse, et maintenez un feu doux afin d’assurer une bonne digestibilité.

Verdict

Si vous êtes locavore, préférez la lentille verte, issue du terroir français. En revanche, la lentille corail sera l’alliée des adeptes de repas équilibrés illico presto. Quel que soit votre choix, vous serez gagnant sur toute la ligne côté santé.

Dominique Lesbros