JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

La France adopte enfin le label-V, qui va permettre aux végétariens et vegan de reconnaître d’un coup d’œil les produits conformes à leur régime alimentaire. Fini les longues minutes à scruter les listes d’ingrédients !

Label-V
Le label V va permettre au consommateur de reconnaître les produits végétariens

Label V : label végétarien

Mis en place par l’Union végétarienne européenne depuis plusieurs années, le label-V est d’ores et déjà adopté par plusieurs pays tels la Suisse, l’Allemagne, le Portugal, l’Autriche, la Belgique ou encore la Russie.

Et, depuis janvier 2016, la France en fait désormais partie !

Deux catégories, un objectif : aider le consommateur

Ce label végétarien indépendant (contrôlé par l’association végétarienne de France) se divise en deux catégories : végétarien et vegan.

Ainsi, ils permettront aux consommateurs plusieurs choses : identifier clairement les produits végé et vegan, les promouvoir, développer l’offre et assurer une labellisation uniforme dans les pays affilés.

Car, si pour la plupart des gens il est facile de trouver des produits 100% végétariens ou vegan, dans la pratique cela se révèle beaucoup plus compliqué !

En effet, bon nombre d’ingrédients d’origine animale se cachent dans certains produits industriels d’apparence végétarienne (margarine, gâteaux, jus de fruits, vinaigres, yaourts, fromages…) : gélatine, graisses et présures animales, additifs, OGM…

Et ils ne sont pas tous indiqués dans la liste d’ingrédients !

Label-V : des vegan aux flexitariens

Si cette initiative ravie à coup sûrs les végétariens et vegan, ils ne sont pas les seuls à y trouver leur compte : les personnes allergiques, les consommateurs responsables, ayant envie de diminuer leur consommation de viande ou ayant des restrictions alimentaires sont dans la ligne de mire.

Espérons que les producteurs et distributeurs jouent le jeu et que ce label trouve sa place dans nos supermarchés.

Pour en savoir plus : http://v-label.eu/fr/