le chanvre

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Consommé sous forme de graines, en huile ou en farine, le chanvre, ce concentré de bienfaits apporte de l’originalité aux recettes.


Lire aussi : Les bienfaits de l’huile de coco !


Zoom sur le chanvre

Alimentation, matériaux de construction, tissus, cosmétiques… Le chanvre est utilisé sous bien des formes.

Les fibres de l’écorce de la tige servent à la confection de corde ou de textile alors que les parties ligneuses permettent de fabriquer des isolants phoniques et thermiques.

Les graines, quant à elles, investissent les placards de la cuisine. Rassurez-vous, si elles appartiennent effectivement à la famille des cannabinacées, elles sont exemptes de psychotropes !

À l’état brut ou écalées, à vous de choisir…

De couleur brune et à peine plus grosses que celles du sésame, les graines de chanvre sont vendues sous deux formes : entières ou décortiquées. Entières, elles sont entourées de leur coque et croquent sous la dent. C’est sous cette forme que le chanvre contient le plus de fibres alimentaires.

Présentes dans la coque, elles favorisent la digestion et entraînent une sensation de satiété.

Une petite poignée pour combler les petits creux ! Mais c’est surtout leur version décortiquée que l’on trouve dans les magasins bio.

Débarrassées de leur coque, elles ont une texture plus souple que les graines entières.

Glissées dans la pâte à pain, légèrement torréfiées à l’apéritif ou saupoudrées sur une salade au dîner, elles s’invitent au menu à n’importe quelle heure de la journée.

Leur saveur de noisette se marie aussi avec les recettes sucrées. Parsemez-en un müesli, un yaourt ou une coupe de fruits frais.

Ce sont de vrais concentrés de protéines végétales, il serait dommage de s’en priver !


Lire aussi : L’ail, ce super aliment ! 


Déclinaisons gustatives

Pressées à froid, les graines de chanvre libèrent une huile verte, plus ou moins foncée.

Son petit goût de noisette relève à merveille les crudités, les poêlées de légumes verts et les gratins de céréales.

Elle se consomme exclusivement crue : réservez-la aux assaisonnements ou arrosez-en un plat après cuisson. Sa teneur en oméga-3 et en oméga-6, sensibles à la chaleur, la fragilise.

Ces deux acides gras essentiels sont recommandés, car ils auraient un rôle préventif contre les maladies cardio-vasculaires et le cholestérol, ils stimuleraient le système immunitaire et amélioreraient la qualité de la peau.

Autre dérivé des graines de chanvre : la farine, obtenue à partir de graines séchées, broyées et tamisées. En cuisine ou en pâtisserie, sa couleur dorée apporte une teinte ensoleillée aux préparations.

Mais veillez à l’utiliser avec parcimonie tout en l’associant de préférence à d’autres farines pour atténuer son goût légèrement épicé.

Elle est aussi parfaite pour épaissir une sauce ou une soupe.

Dans certains magasins bio ou sur quelques sites Internet spécialisés, le chanvre se décline aussi en purée ou en poudre protéinée.

À siroter !

Si vous êtes adepte du lait de chanvre, pensez à la version « maison ».

Mixez des graines décortiquées avec de l’eau et filtrez le mélange à l’aide d’une passoire fine (avec des graines entières, prévoyez un temps de trempage de 12 heures).

Avec une pointe de cannelle ou de vanille, il est encore plus gourmand.

Si vous aimez les boissons chaudes, laissez infuser quelques feuilles de chanvre séchées dans une tasse d’eau bouillante et profitez des bienfaits de ce breuvage.

Dans la salle de bains

Très appréciée pour ses vertus nourrissantes, l’huile de chanvre est une véritable alliée contre la peau sèche.
En application directe sur le visage, elle soulage les inflammations de la peau (couperose, eczéma, acné…). Sur les cheveux, elle favorise la pousse et hydrate les pointes. À adopter sans hésiter !

Texte : Olivia Bertin

On découvre le chanvre en vidéo !