Jay & Joy

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Jay & Joy, 1ère fromagerie végétale en France. Une nouvelle expérience gourmande 100% végétale et bio. Une crémerie végétale avec des vromages et des joyourts ? Il fallait oser : Mary l’a fait. Ici, dit-elle, on ne trait pas des vaches mais des amandes et des noix de cajou

jay joy
Le fameux Joséphine de Jay & Joy

Zoom sur Jay & Joy !

Pourquoi pas ?

Ce sacré défi résume la démarche de Mary Jähnke. Native du Venezuela, elle est mariée à un Français bon vivant qui l’a initiée aux « french » fromages. En 2010, elle devient végétarienne, puis végane. Zapper la viande ne lui a pas posé de problème, mais se passer de fromages… Inconcevable ! D’où l’idée de développer un substitut savoureux et convaincant : des fromages végans sans lait, à base de noix de cajou et d’amandes. Mary a d’abord suivi une formation pour apprendre à fabriquer des fromages. « La tête des producteurs et des affineurs à l’évocation du projet ! D’abord interloqués, ils se sont dit ensuite : “Pourquoi pas ?”. L’approche s’est accomplie d’une façon très respectueuse, dans un sens comme dans l’autre, et nous nous sommes tous retrouvés autour d’une même passion pour le fromage. »

Une vraie passion

C’est vraiment de cela dont il s’agit. Le visage solaire de Mary s’anime, ses yeux brillent quand elle parle de ses vromages, fruits d’expérimentations très poussées. Son petit dernier (en photo sur l’écran d’accueil de son smartphone) est né en juin 2017. Voici Joséphine, inspirée d’une tomette de chèvre frais. Deux ans de recherches pour obtenir cette croûte cendrée, ces notes piquantes et boisées, ce caractère viril. Un autre vromage est en gestation. C’est un camembert végan, quête ultime du moment : « Il n’est pas encore au point car il refuse de couler, à mon grand désespoir. Il pue, ah ça oui, il pue fort mais il ne coule pas. C’est une caractéristique très française les fromages qui puent, et quand on arrive à ce qu’un vromage pue, c’est génial. Chacun son rêve, hein? » [Rires].


Lire aussi : Recette sans oeuf : nos substituts coup de coeur ! 


Les clients ont leur mot à dire

« On fait beaucoup goûter, on guette les réactions et on n’hésite pas à demander : “Alors, qu’en pensez-vous ?”. Puis on ajuste en conséquence. Il y avait ainsi initialement 15 sortes de joies gras (faux foies gras). Après les tests, on en a conservé 4. »

Revenons à nos vromages : après dégustation, nous avouons un faible pour Joy Prairie (une sorte de Boursin, best-seller des ventes), José Spiruline (relevé d’ail des ours) et Jeta, bluffant par son vrai goût de chèvre. Quel sera votre coup de cœur à vous ?

Et si je veux me rendre chez Jay & Joy ?

Crémerie végétale, végane, bio, sans gluten et sans huile de palme. Les vromages, joyourts, joies gras et jeesecakes sont présents dans les Naturalia et certaines Biocoop (où ils ont été livrés à vélo). Ouvert du mardi au vendredi, de 12 h à 19 h 30, et le samedi, de 10 h à 14 h et de 15 h à 19 h.

jay joy
Le Joie Gras de Jay & Joy par Laura VGP

Mon avis sur les vromages de Jay & Joy

Pour ma part, ce qui m’a toujours été difficile de remplacer a été le fromage… C’est un peu un de mes grignotages favoris, et je n’imaginais pas ma vie sans, à l’heure de l’apéro (c’est aussi un peu mon moment préféré de la journée). Alors, lorsque je suis allée à la Veggie World d’avril 2017, je n’ai pas hésité une seule seconde à sauter dans la foule qui s’attroupait autour du stand Jay & Joy.

J’ai pu y gouter tous les goûts disponibles, et même le petit nouveau : le José Spiruline. La texture est assez bluffante, j’ai eu l’impression de manger un fromage de chèvre frais, alors que l’ingrédient principal est… la noix de cajou fermentée.

Ni une, ni deux, je dégainais ma CB et l’emportait chez moi, avec mon petit tote bag offert par le magasin (nice !). Tout comme moi, mon entourage a été bluffé par la texture et par le goût savoureux. Qu’elle n’a pas été ma joie lorsque j’ai vu le bout du tunnel et trouvé des vromages avec du goût !

Par la suite, j’ai craqué pour le Jack Pimenté, à la différence des gammes José, cette gamme est constituée principalement de lait d’amande. Le piment est justement dosé, le vromage est légérement piquant, mais juste comme il faut. Et il faut dire que la couleur me faisait d’avance saliver ! Je me suis donc armée de crackers et j’ai disposé un peu de Jack pimenté dessus, et l’ai proposé à mes invités pour l’apéro. Et l’avis a été unanime : c’est savoureux, justement dosé, on sent le vrai goût des épices : c’est excellent.

Et les petits nouveaux alors ?

J’ai également testé le Joséphine, une version sans produits laitiers du camembert, pour faire vite. Pour tout avouer, on ne retrouve pas du tout le goût du fromage « classique », mais c’est délicieux et plein de caractère. Le plus bluffant, c’est l’apparence de Joséphine, qui a tout d’un fromage.

Enfin, tout autre registre, mon coup de coeur s’est porté sur le Joie Gras de Jay and Joy : l’alternative parfaite au fois gras pour les végétariens, végétaliens ou tout simplement pour les curieux ! Le Joie Gras est excellent, il est raffiné, et les épices sont parfaitement dosés. La texture se rapproche néanmoins davantage de la mousse de canard que du foie gras. Mais avec une saveur pareil, j’ai envie de dire que l’on s’en fiche bien ! C’est un grand oui pour le Joie Gras.


Lire aussi : Mieux sans lactose ? 


 Et si on en apprenait un peu plus en vidéo sur Jay and Joy ?

Texte avis : Ombeline Giraud

Texte : Dominique Lesbros