graines de lin

Graines de lin, graines de chia, graines de star ? 

La tendance est aux graines… Ces deux-là ont de bonnes choses à offrir. Points communs et différences, zoom sur ces deux mines de nutriments. Et vous, plutôt graines de chia ou graines de lin ? On vous aide un peu…

Je m’abonne à Slowly Veggie!

Qu’est-ce que c’est ?

Le lin est une plante qui appartient à la famille des Linacées. Il est exploité pour sa fibre textile mais également pour ses graines oléagineuses. Brunes ou dorées, celles-ci sont de petite taille, plates et allongées.

Comme la menthe et le basilic, le chia est une plante de la famille des Lamiacées. Originaire du Mexique, elle est cultivée pour ses graines. Ces petites billes rondes peuvent être d’un brun soutenu ou de couleur blanche.

Ça me fait du bien ?

Riches en oméga-3, en fibres et en antioxydants, elles offrent de nombreux avantages. Seul inconvénient, l’enveloppe qui les entoure ne se dissout pas dans l’estomac : elles doivent donc être moulues pour libérer leurs trésors nutritionnels.

Vitamines, minéraux, antioxydants : les graines de chia ne manquent pas d’atouts. Et à l’inverse de leurs concurrentes, elles n’ont pas besoin d’être pilées pour profiter pleinement de leurs bienfaits. Elles sont surtout appréciées pour leur effet coupe-faim.


Lire aussi : Chia-chia-chia, donnez du pep’s à vos recettes


Sinon, c’est bon ?

Les graines de lin ont un léger goût de noisette. Mais une fois réduites en poudre, elles ne modifient pas les saveurs des plats : elles peuvent être saupoudrées dans de nombreuses préparations, aussi bien salées que sucrées (salades de crudités, crumbles…).

Le goût des graines de chia est encore plus neutre que celui des graines de lin : elles peuvent s’inviter de l’entrée au dessert. On les apprécie particulièrement au petit déjeuner pour éviter le petit « coup de pompe » de 11 heures.

Comment je les cuisine ?

Mélangées à une pâte à pain ou intégrées dans un gâteau, les graines de lin se parsèment au gré de vos envies. Mais n’oubliez pas l’étape « broyage », indispensable. Une fois moulues, elles doivent être stockées au frais et consommées dans le mois.

C’est pour leur pouvoir absorbant que les graines de chia sont utilisées en cuisine : elles peuvent remplacer l’effet liant d’un œuf ou épaissir une sauce. En topping, elles se sèment n’importe où. Elles se conservent cinq ans à température ambiante.


Lire aussi : Graines germées : comment cuisiner l’alfalfa ?


Verdict, plutôt graines de lin ou graines de chia ?

Les graines de chia ont notre faveur, car elles présentent l’avantage de se consommer aussi bien entières que moulues. Autre bon point : elles se conservent bien plus longtemps, sans être placées au réfrigérateur.

Texte : Olivia Bertin 

Illustrations : Vania Nikolcic


Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Slowly Veggie, son application iOS et android