Un week-end green à Glasgow…

Une empreinte artistique forte, une scène culinaire résolument green, une décontraction assumée… Bienvenue dans le « Glasgow way of life » !

Je m’abonne à Slowly Veggie!

Une culture riche

Il y a comme une énergie créatrice palpable à Glasgow. Une âme artistique saisissante qui jaillit de la diversité de son architecture – composée de façades industrielles en briques rouges, de monuments victoriens, d’immeubles Art nouveau et de bâtiments contemporains – et qui s’exprime à travers le look non conventionnel et très inspiré des Glaswégiens, un poil hipster, old school ou punk grunge, parfois les trois.

Une émulation qui se ressent jusque sur sa scène musicale riche et éclectique, à vous filer la chair de poule, comme lorsque Chrissy Barnacle laisse échapper de sa voix envoûtante des envolées acrobatiques et oniriques ; ou à vous donner la pêche, à l’image du rock joyeux de Franz Ferdinand. Une hyperactivité musicale qui se résume à plus d’une centaine de concerts par semaine proposés aux habitants et visiteurs de cette ville labellisée « City of music » par l’Unesco en 2008.

De ce dynamisme culturel est née une ouverture d’esprit étonnante et réjouissante qui se manifeste à tous les niveaux, jusque dans l’assiette. Élue « ville la plus vegan-friendly » de Grande-Bretagne en 2013 par l’association française L214, Glasgow ne voit pas les régimes végés ou sans gluten comme une mode à railler, mais plutôt comme une philosophie de vie qui appartient à chacun et n’est jamais jugée.


Lire aussi : Manger végétarien à Nantes ? 


La destination « veggie-friendly » par excellence

Demandez à un Écossais ce qu’il pense de la cuisine végétarienne! Il vous répondra qu’il trouve cela « amazing! », naturellement, et que c’est tellement plus stimulant de travailler le végétal que de retourner un steak dans une poêle. C’est pour cette atmosphère joyeuse et décontractée que l’on vient ici. Mais aussi pour l’esprit chaleureux et réconfortant véhiculé par ses nombreux coffee shops qui font l’art de vivre à l’anglo-saxonne – fauteuils club, scones tout chauds, clotted cream (crème épaisse traditionnelle) et thé au lait au menu.
Une ville vibrante, décomplexée et bienveillante, qui réunit l’essentiel d’un week-end « à la cool », isn’t it
? 

Nos bonnes adresses à Glasgow

  • Beauty kitchen

« Je ne suis peut-être pas parfaite, mais au moins, je ne fais pas semblant de l’être ! », un mantra qui en dit long sur l’ambition de cette boutique et atelier beauté où l’on peut faire le plein de produits cosmétiques naturels ou même les fabriquer soi-même. Gommages, huiles pour le corps, crèmes hydratantes, baumes pour les lèvres… Des produits non testés sur les animaux, confectionnés à partir d’huiles essentielles pures et d’ingrédients issus de la nature, comme les herbes, les épices ou le sel rose de l’Himalaya.

  • Roots, fruits & flowers

Cette chaîne de magasins bio réunit l’essentiel de ce que l’on cherche lorsque l’on fait ses courses. On y trouve un rayon épicerie avec les classiques de l’alimentation végé, un comptoir traiteur, du frais… mais aussi un café où l’on peut se restaurer, et même des fleurs!

  • Mono

Ne connaît pas Glasgow celui qui n’a pas goûté à la frénésie de sa scène musicale! Mono est l’adresse parfaite pour combiner concerts variés et apéros à base de limonade framboise-rose maison ou dîner végan constitué de fish and chips de tofu aux petits oignons ou de pizzas démentes. Un conseil : filez au fond de l’établissement, côté disquaire, vous dénicherez sans doute deux ou trois pépites à rapporter à la maison!

  • The cran

Dans ce coffee shop végétarien et végan à la déco originale, mi-loft mi-cabinet de curiosités, les gâteaux maison nous font de l’œil tout comme les donuts, réputés être les meilleurs de la ville!

  • Juice garden

LE spot des petits déjeuners joyeux et veggie friendly! Un cadre 100 % green baigné de lumière : arrosoirs suspendus, gazon synthétique, étagères végétalisées, jus frais hyper-gourmands et des propositions sucrées et salées pimpantes et équilibrées, allant de l’œuf florentine végan au porridge de quinoa agrémenté de lait de coco, raisins secs et baies de goji.


Lire aussi : Nos adresses veggie-friendly de Bruxelles


  • Cail bruich

Chris Charalambous (en photo), ancien cuisinier du célèbre restaurant Noma à Copenhague, et son frère Paul sont la preuve qu’une scène bistronomique pointue émerge à Glasgow. Fort de son expérience danoise, le jeune chef livre une cuisine où le végétal est roi et travaillé sous toutes ses formes. À la carte, plusieurs menus végétariens allant de 35 £ (4 plats) à 45 £ (8 plats). Un mix réussi entre plats créatifs et expressifs, service jeune, pro et dynamique, et déco cosy.

  • The drugstore social

Situé dans le quartier branché de Finnieston, ce bar-restaurant à l’ambiance « after-work » a la particularité de proposer des bières et cocktails 100 % végans (chose assez rare pour être spécifiée) qui n’ont rien à envier aux versions classiques!

Mais aussi …

Buchanan street pour une session shopping dans les grandes enseignes britanniques. Ou encore The 78, un bar restaurant arty, convivial et ambiancé où l’on trouve une très large gamme de bières bio et des plats végétariens inspirés d’ailleurs.

Les infos pratiques pour se laisser tenter par un week-end à Glasgow

  • Vols directs : Paris-Glasgow à moins de 100€ A/R avec EasyJet (durée : 1h55)
  • Liaison aéroport-centre-ville : 25 pounds en taxi, 20 min (si trafic normal)
  • Décalage horaire : 1h de moins qu’en France
  • Glasgow-Edimbourg : 75km ou 50min en train
  • À prendre avec soi : un adaptateur, un parapluie, un K-Way et des lunettes de soleil ! Le temps y est très changeant
  • À ramener en France : des vinyles, des vêtements achetés dans les friperies ou les charity shops… et du whisky !

 


Besoin de plus d’infos pour préparer votre voyage à Glasgow ? Rendez-vous sur www.peoplemakeglasgow.fr, un site détaillé et très bien fait (en français, en plus !), parfait pour construire son voyage dans la ville écossaise !


Texte : Maëva Terroy 

Photos : Marie-José Jarry


Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Slowly Veggie, son application iOS et android