extracteur de jus

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

C’est l’été, les fruits sont beaux et gorgés de sucre, et l’envie de siroter de bons petits jus installé sur un transat vous trotte forcément dans la tête. Ne serait-ce pas LE moment d’investir dans un extracteur de jus ?


Lire aussi : Les bienfaits de l’huile de coco !


L’extracteur de jus, le meilleur allié fraîcheur et santé

Impossible de passer à côté du phénomène : boissons stars de l’été, les jus de fruits et légumes frais ont le vent en poupe.

Preuve s’il en est, les bars à jus fleurissent à tous les coins de rue.

Ce succès, né d’une prise de conscience générale quant à l’importance d’une alimentation plus saine, ne serait peut-être pas aussi retentissant sans l’existence de l’ extracteur de jus !

Ce robot, qui broie lentement fruits et légumes, séparant pulpe et jus tout en douceur, trône fièrement dans les cuisines de tous les foodistas en quête de petits plaisirs équilibrés. Il est devenu synonyme d’alimentation saine et joyeuse.

Il régale corps et esprit avec des potions vitaminées, colorées et parfumées, concoctées au gré des envies et au fil des saisons, à base d’aliments bio, bien sûr.

Pour quoi faire ?

De délicieuses boissons végétales, mais pas seulement ! Ils sont en général vendus avec une ribambelle d’accessoires permettant de réaliser des purées, des sorbets et même des spaghettis de légumes.

La bonne idée ? Récupérer la pulpe présente dans le bac à déchets et l’utiliser dans la préparation de cakes ou de crackers, par exemple. Une astuce 100 % zéro gaspi ! à défaut, la pulpe peut aussi alimenter votre compost.

Mode d’emploi de l’ extracteur de jus

On lave les fruits et légumes, on les coupe grossièrement, on les met dans le goulot prévu à cet effet, on appuie sur le bouton et on attend tranquillement que le verre se remplisse.

Certains extracteurs sont même conçus pour permettre à l’utilisateur d’y glisser des fruits entiers.

Si vous avez envie de banane, d’avocat, de kiwi ou de mangue, pensez à mettre le filtre à purée (ou, à défaut, mixez-les au blender) puisqu’ils ne rendent pas de jus. Il suffira ensuite de mélanger jus et purée avant de servir.


Lire aussi : L’ail, ce super aliment ! 


Des atouts nutritionnels ?

Évidemment !

Tandis que la centrifugeuse ou le blender transforment les matières premières en jus à très grande vitesse – impliquant la surchauffe des aliments broyés ou mixés et la disparition d’une grande partie de leurs vitamines –, l’ extracteur de jus, lui, présente une vitesse de rotation considérablement réduite, qui permet d’extraire le jus de fruit ou de légume à froid.

L’extraction à froid est ce qui se fait de mieux : elle permet d’obtenir une boisson dont la qualité nutritionnelle est optimale.

Critères de choix ?

Le trio gagnant : praticité, prix correct et vitesse de rotation la plus basse possible, idéalement inférieure à 100 tours/min.

Faites attention à la largeur du goulot et évitez ceux qui sont trop petits, si vous voulez vous épargner de longues heures passées à tailler vos aliments en tête à tête avec votre planche à découper et votre couteau d’office.

Et retenez surtout une chose : plus la vitesse de rotation de l’extracteur est lente, plus le jus conserve ses bienfaits.

Manuel ou électrique ?

Tout dépend de l’usage que vous souhaitez faire de votre appareil.

Pour les jus de fruits et de légumes, préférez l’électrique.

Pour les jus d’herbes, on privilégiera l’extracteur manuel.

Pourquoi ? D’abord parce qu’il est plus facile de réduire des herbes en jus par la simple force des bras. Pour un ananas, c’est plus compliqué !

C’est avant tout une question de vitesse de rotation et de préservation des nutriments. Les jus d’herbes étant très riches en oxygène et en chlorophylle, on essaie au maximum de faire profiter notre corps de tous leurs bienfaits en procédant à une extraction la plus douce et la plus lente possible.

Pour la version électrique, les prix varient de 90 € à 500 €. La version manuelle, quant à elle, coûte une trentaine d’euros.

Corvée de ménage ?

Soyons honnêtes, il n’existe malheureusement pas d’ extracteur de jus autonettoyant. Mais le temps passé à le rincer est oublié à la seconde même où vous trempez vos lèvres dans le breuvage exquis, promis !

À ne pas confondre

On trouve également des extracteurs de jus à vapeur qui permettent, en une seule opération, d’extraire et de pasteuriser le jus de vos fruits et légumes sous l’effet de la cuisson.

Cet appareil convient davantage à la réalisation de confitures, de laits végétaux, de sirops ou de gelées, puisqu’il s’agit d’une extraction à chaud qui supprime malheureusement une partie des nutriments.

Texte : Maëva Terroy

Le top 5 des meilleurs extracteurs de jus des « Dénicheurs » !