east side burgers

East side burgers

Comme toutes les semaines, j’essaie de tester un restaurant végétarien/vegan. Une petite envie de junkfood se faisait ressentir au plus profond de mon organisme #ineedgras. J’ai donc opté pour des burgers, et plus précisément pour East Side Burgers.

Je m’abonne à Slowly Veggie!

J’ai cette petite habitude, de toujours regarder la carte des restaurants dans lesquels je pense me rendre, et de baver dessus bien à l’avance. En général, lorsque je vais manger dehors, je sais déjà 2 semaines avant ce que je vais prendre (c’est pratique vous me direz, je ne perds pas de temps à hésiter 3 ans sur la carte …)

Ce qui m’a particulièrement mis l’eau à la bouche chez East Side Burgers, ce sont leurs entrées… Véganes ou végétariennes, elles donnent toutes l’eau à la bouche !

Journée flemme oblige, nous nous sommes dirigés vers 16h chez East Side Burgers pour notre déjeuner.

Pour notre part, notre choix s’est porté sur les Organic Cheese Nuggets et les Organic Vegan Millet Fritters. Pour la première entrée, il s’agit de nuggets végétariennes bio au fromage, et pour la seconde entrée ce sont des croquettes véganes.


Lire aussi : Hank, le spécialiste des burgers vegan


Les photos de cet article sont directement issues de East Side Burgers, car mes « talents » de photographe étaient au plus bas point samedi après-midi, et je vous épargne mes propres photos…

east side burgers

Les nuggets étaient parfaitement cuites, quand on les coupait en deux on entendait le bruit de la panure craquer, on y voyait même le fromage couler. C’était bon, quoiqu’un poil écoeurant tant elles étaient huileuses, mais c’était bon.

Nous avons un peu moins aimé les croquettes véganes qui étaient assez fades.

Et là… La péripétie de la journée est venue chambouler tout mon menu si bien pensé à l’avance ! C’était les 5 ans du restaurant, et pour l’occasion, un burger vegan tout spécial était à la carte : le Massala. Il comprend : un bun sésame, bartha d’aubergines sambar maison, un steak de tofu fumé et riz, et des noix de cajou. Ma moitié s’est plutôt laissé tenter par le classique fromager, en version végétarienne, comprenant : galette de tofu, cream cheese, cheddar, tomates séchées, et cornichons.

Alors ?

C’était, bon. Mais pas dingue. J’aurais envie de vous dire que c’était merveilleux tant l’ambiance était cool et le fondateur adorable. Mais ce serait vous mentir que de vous dire que c’était excellent… J’ai trouvé le pain un peu sec, voire étouffant. La galette était bonne, mais sans plus. Ce que j’ai aimé dans ce burger ? C’est l’idée d’avoir rajouté des noix de cajou pour y ajouter du croustillant. La sauce relevait un peu le tout.

Mon binôme a eu à peu près les mêmes impressions que moi : « ça va », pour son burger fromager. Mais pour l’avoir goûté, j’ai trouvé le sien meilleur que le mien (oui, là je vous avoue que j’étais un peu jalouse d’un coup).

Et le bémol ? C’était trop petit, mais alors vraiment trop petit. Les quantités sont vraiment chiches pour le prix… J’ai regretté de ne pas avoir testé le hot-dog.


Lire aussi : On court chez VG Pâtisserie !


Néanmoins… La révélation s’est faite sur… Le cheesecake vegan aux cacahuètes, le « vegan peanut dream », spécialement conçu pour les 5 ans du restaurant. Alors là, les gars, c’est une tuerie intersidérale. On pensait avoir eu les yeux plus gros que le ventre en commandant un dessert à partager à deux. Finalement, je pense que si nous avions pris chacun une part de cheesecake, ça aurait été très bien aussi ! On s’est battus avec nos cuillères pour avoir la dernière bouchée… La texture est parfaite, le cheesecake n’est ni trop lourd, ni pas assez. La crème aux cacahuètes est onctueuse et légère. On sent le bon goût de la cacahuète. Donc oui, comme nous le présentait le fondateur : c’est un dessert de sportif, faut pas avoir peur des calories ! Mais c’était tellement bon… Sans aucun doute un des meilleurs cheesecakes vegan que j’ai goûté.

east side burgers

Alors, oui on se dirige vers East Side Burgers, pour le smile de l’équipe, et pour le cheesecake. Pour les burgers, allez-y si vous n’avez pas une grosse faim, mais si vous êtes en plein craquage, un burger ne suffira pas (ou alors c’est mon estomac qui a de la place pour 8, c’est possible aussi). Ils sont bons, mais pas transcendants. Pour notre part, nous y retournerons, mais cette fois pour nous laisser tenter par les hot-dogs !

Texte : Ombeline Giraud
Photos : East Side Burgers


Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Slowly Veggie, son application iOS et android