cuisine végétalienne

La petite histoire de Cloud Cakes : une cuisine végétalienne appétissante

L’essence de Cloud Cakes, ce vegan coffee shop irrésistible ? Mêler la passion pour le café à la cuisine végétalienne, et en particulier aux pâtisseries véganes.

Je m’abonne à Slowly Veggie!

Quand on me parle de cuisine végétalienne, on me retrouve en général dans la demi-seconde, sac sur le dos et K-Way sur les épaules, prête à partir manger. Mais le pire ? C’est quand on me parle de pâtisseries véganes, là, je n’hésite pas une seconde. Du coup, lorsque pour mon test de la semaine j’ai pensé à Cloud Cakes, ce n’était une surprise pour personne (ah, cette réputation…)

Je suis une grande fan du quartier de Montorgueil, encore plus lorsque l’on échappe un peu à la foule, dans les petites rues adjacentes… D’ailleurs pour la petite anecdote, j’ai croisé Cyril Lignac là-bas, voilà. C’était le point information inutile (mais faites semblant au moins de vous y intéresser ! La seule personne « connue » que j’ai croisée de ma vie, c’était Phil Barney …)

J’adore d’autant plus Montorgueil qu’il y a là-bas Cloud Cakes, et la Brasserie 2e art (mon test écrit arrive bientôt).

C’est donc avec toute la légèreté du monde et l’euphorie de la Terre que je me suis dirigée vers Cloud Cakes pour mon goûter.


Lire aussi : VG Pâtisserie : des pâtisseries véganes à Paris !


Le shop est assez petit, mais super mignon. On aurait presque envie d’y aller juste pour y travailler, avec un cupcake à notre gauche, et un bon café à notre droite.

La cuisine végétalienne et moi : que du love

Pour ma part, j’ai craqué pour :

  1. le cupcake red velvet
  2. un cupcake chocolat au lait
  3. un cupcake citron framboise
  4. une part de gâteau aux Oreo (je vous épargne ma photo qui était horrible, une vraie photographe de talent vous dis-je)

Oui, ça va, j’ai partagé mon goûter avec mon binôme, me regardez pas comme ça.

Mon coup de coeur s’est étonnamment porté sur le red velvet et sur le cupcake citron framboise. Vous commencez à connaître mon obsession pour le chocolat, et au final, ce sont ces 2 saveurs fruités qui m’ont le plus épatée.

Mais surtout, ce que j’ai adoré dans ces deux cupcakes : ce sont leur glaçage. Oui parce que j’ai vraiment un problème avec les glaçages… La plupart du temps je les trouve écoeurants, ou au contraire totalement fades et inutiles dans un gâteau. Je pense que j’ai développé un traumatisme dans mon enfance avec les glaçages pour que je m’en méfie autant aujourd’hui. Et finalement, les glaçages des cupcakes de Cloud Cakes étaient délicieux. Ils se mêlaient parfaitement bien au muffin. Bref, l’équilibre était parfait.


Lire aussi : Une pâte à tartiner végane et bio à faire chez soi !


Mon petit bémol s’est davantage porté sur le gâteau aux oréo et le cupcake au chocolat au lait. Ils étaient bons, ça va, mais rien d’extraordinaire. Concernant le cupcake au chocolat au lait, j’ai trouvé son goût un peu fade, le chocolat ne se faisait pas sentir.

Pour le gâteau aux oréo, c’était déjà un peu mieux mais rien de fou. La mousse était aérienne, bon point. Mais idem, on ne sentait pas le goût de l’oréo, ou alors même du chocolat tant qu’à faire. Heureusement, il y avait quelques éclats d’oréo dans la préparation du gâteau, c’était le seul moment en bouche où je trouvais ces petits gâteaux. Ils étaient… bons. Mais je me dit que j’étais peut être tombée sur le mauvais jour, et que j’y retournerai une autre fois confirmer ou infirmer cette impression.

La suite au prochain épisode !

L’adresse

Cloud Cakes

2 rue Mandar

75002 Paris

Crédit photo principale : Cloud Cakes

Ombeline Giraud


Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Slowly Veggie, son application iOS et android