chocolat vegan

Le chocolat vegan et moi… C’est une grande histoire d’amour.

Étant végétarienne, en transition douce vers le végétalisme, j’apprends à découvrir chaque jour un peu plus des alternatives à mes aliments préférés. C’est donc avec toute la curiosité du monde qu’un jour, je me suis mis à remplir mon panier à la recherche DU chocolat vegan de mes rêves. Mon coup de cœur s’est porté sur 3 marques en particulier, que voici :

Je m’abonne à Slowly Veggie!

Le chocolat vegan aux noisettes de Vego

chocolat vegan

Pratiquement tous les végans que je connais ont adopté la fameuse barre chocolatée aux noisettes Vego. C’est un peu une référence en termes de chocolat vegan. Alors, je ne vais pas vous mentir, personnellement je n’aurais jamais pu la manger d’une traite. Elle est assez consistante, gourmande et… excellente. Je l’ai faite goûter à mon omnivore de conjoint, qui n’y a vu que du feu.


Lire aussi : Une mousse au chocolat végane et gourmande


Les… vegolino, cet amour passionnel

chocolat veganIci par contre, c’est autre chose. Posée dans mon lit, devant Preacher, et sous la couette, le paquet y est passé en une demi-heure et les papiers de vegolino se sont entassés petit à petit (la cracra). C’est sans doute mon pire allié, mais mon meilleur allié en même temps. Notre relation est un peu passionnelle et donc conflictuelle m’voyez. J’ai vraiment du mal à m’empêcher de n’en grignoter qu’un seul. Vous voyez le goût des Gianduja ? Eh bien, c’est pratiquement le même, mais en mieux. À consommer sans modération … (bon, si, un peu …)


Lire aussi : On est fadas du chocolat !


Le chocolat vegan blanc aux éclats de riz de ichoc

chocolat vegan

À la base, je déteste le chocolat blanc. Quand ma mère m’en achetait petite, je peux vous dire que ce n’était pas la fête à la maison. Là tout de suite, c’était plus compliqué de me faire faire mes devoirs (ah, la sale gosse).Et je vous épargne mon dégoût de la pâte à tartiner bi-goût (chocolat et chocolat blanc… traumatisme)… Mais quand j’ai découvert par un total hasard ce chocolat vegan aux éclats de riz, et surtout… blanc. Je me suis dit : « Allez, on lui laisse une petite chance » (oui, je me parle à moi-même). Et finalement, ça a été une réelle surprise ! On ne retrouve pas le côté écœurant du chocolat blanc classique, au contraire, je l’ai trouvé raffiné, ni trop sucré, ni pas assez : parfaitement équilibré. C’est un gros oui.

Vous avez des chocolats végans favoris, vous ? Je n’ai pas encore tout goûté, mais ça ne saurait tarder ! Je ne manquerai pas de vous faire part de mes autres tests dans les jours à venir.

Ombeline Giraud


Cet article vous a plu ? Découvrez le magazine Slowly Veggie, son application iOS et android