JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

Un chili végétarien, à première vue ça risque d’être compliqué. Et pourtant, voici une recette de chili vegan, aussi appelé chili sin carne, à base de patate douce, de haricot azuki et de coriandre fraîche.

Le haricot azuki, un petit costaud

Le haricot rouge nippon prend de plus en plus de poids dans les assiettes occidentales et parfume aussi les desserts. Issu de la famille des Fabaceae, le haricot azuki, Vigna angularis pour les latinistes, est une plante annuelle grimpante.Il en existe de toutes les couleurs, mais la variété la plus répandue possède une robe bordeaux, marquée d’une strie blanche sur la tranche. Côté gabarit, il est plus arrondi et beaucoup plus petit que son cousin latino-américain utilisé dans le chili.


Lire aussi : Courge butternut farcie végane !


Comment cuisiner le haricot azuki ?

Pour préparer des haricot azuki, faites-les tremper 12 heures avant de les cuire environ 30 minutes dans un grand volume d’eau, à couvert et sur feu doux. Il n’est pas nécessaire de saler l’eau de cuisson, mais vous pouvez ajouter du kombu, une algue asiatique désormais cultivée en France, qui permet de ramollir les fibres du haricot et d’accélérer sa cuisson. Chaud, il est intéressant d’associer le haricot azuki à des céréales, du riz par exemple, pour bénéficier de leurs apports respectifs en protéines et en acides aminés, qui sont complémentaires. Mais vous pouvez également le déguster froid, en salade, avec une vinaigrette légèrement pimentée ou le réduire en purée avec de l’ail, du citron et du sumac, jusqu’à l’obtention d’une préparation semblable à du houmous. Bref, il faudrait vraiment avoir un grain pour ne pas courir sur ce haricot.

Protéines et fibres, les atouts maîtres du haricot azuki

Riche en fibres, le haricot azuki améliore considérablement le transit. C’est le haricot le plus digeste de la famille : il agit sur la flore intestinale, stimule les reins et favorise l’élimination des toxines. Sa forte concentration en fibres solubles fait de lui un aliment idéal pour la stabilisation du taux de cholestérol. Il présente aussi un taux intéressant de protéines, environ 25 g pour 100 g, faisant de lui un partenaire des régimes végétariens !

Texte : Jill Cousi

Informations nutritionnelles pour 100 g

Energie Matières grasses dont acides gras saturés Glucides dont sucres Fibres alimentaires Protéines Sel
1308 kJ
309 kcal
0,6g
0,2g
50g
0,5g
12g 20g 0,01g

Lire aussi : Un réconfortant cassoulet de blé vegan


recette de chili sin carne vegan à la patate douce et haricot azuki

 

Recette de chili vegan sin carne

Préparation du chili vegan pour 4 personnes : 40 mn. Repos : 12 h. Cuisson : 1 h 25. :

Les ingrédients du chili vegan

  • 300 g de haricots rouges secs
  • 300 g de haricots blancs secs
  • 10  petites patates douces (ou 1 grosse)
  • 2  piments verts
  • 1/2  oignon rouge
  • 2  gousses d’ail
  • 1  citron vert bio
  • Quelques brins de coriandre
  • 2  boîtes de pulpe de tomates
  • 1 c. à café de paprika
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • 6  tortillas de maïs véganes
  • Huile de friture
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • Soja cuisine pour servir
  • Sel, poivre

Ustensile

  • 1 thermomètre de cuisson

Rectte de chili vegan : préparation

  1. La veille, mettez les haricots secs à tremper dans un grand volume d’eau.
  2. Le jour même, préchauffez le four à 200 °C et égouttez les haricots réhydratés.
  3. Épluchez et découpez les patates douces en grosses rondelles (ou en cubes si vous utilisez 1 grosse patate douce). Déposez-les sur une plaque allant au four recouverte d’une feuille de papier cuisson, répartissez dessus 2 c. à soupe d’huile d’olive, la cannelle et enfournez pendant 30 mn ou jusqu’à ce que les rondelles soient tendres et dorées.
  4. Épluchez, dégermez et hachez l’ail. épluchez et ciselez le 1/2 oignon. Découpez les piments en rondelles.
  5. Dans une casserole, faites chauffer le reste d’huile d’olive et faites-y revenir l’oignon et l’ail avec le paprika. Ajoutez les haricots égouttés, la pulpe de tomates, les rondelles de piment et faites revenir à feu doux et à couvert pendant 40 mn, en remuant de temps en temps : les haricots doivent être tendres, sinon prolongez la cuisson. La préparation va épaissir, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau si elle se dessèche trop.
  6. Découpez chaque tortilla en six triangles. Chauffez l’huile de friture dans une casserole. Une fois qu’elle a atteint la température de 170 °C, plongez les chips de tortilla pour les frire. Retirez-les de la casserole à l’aide d’une écumoire et déposez-les sur une feuille de papier absorbant, salez et poivrez aussitôt et laissez refroidir.
  7. Une fois le chili prêt, ajoutez les rondelles de patate douce, la coriandre effeuillée, le zeste et le jus de citron vert, mélangez délicatement, salez et poivrez selon votre goût. Servez avec les chips et le soja cuisine.

Retrouvez toutes nos recettes sur l’application Slowly Veggie

Ou achetez directement le magazine Slowly Veggie n°12 pour découvrir les recettes.