JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

 

Le regrowing, ça vous dit quelque chose ? Cette tendance zéro déchet qui permet de faire repousser des légumes à l’infini pourrait bien vous changer la vie.

Faire repousser des légumes sans potager, à première vue c’est compliqué. Et pourtant un bocal en verre, un peu d’eau et tout autant de patience suffisent à faire repousser un bon nombre de légumes et d’herbes aromatiques. Promis, avec cette technique même les plus novices pourront cultiver leur mini-potager.


Lire aussi : Eaux végétales : Plantes, je boirai de votre eau 


Regrowing : comment faire repousser des légumes ?

Chaque fruit et chaque légume est censé pouvoir donner naissance à une nouvelle génération. Idéalement, on pourrait créer le potager idéal rien qu’en plantant les pépins d’une tomate trop mûre, d’un citron déjà pressé ou en recyclant le trognon d’une pomme. Mais pour ceux et celles qui n’ont pas la place de créer un potager chez eux, la technique du regrowing permet de faire pousser des légumes encore et encore, et ça c’est chouette.

Comment ça marche ? Le principe pour faire repousser des légumes est simple : il suffit d’immerger légèrement la partie inférieure du légume dans un bocal en verre, et de le placer sur le rebord d’une fenêtre ou dans un endroit bien exposé à la lumière naturelle. En changeant l’eau du bocal tous les jours, le légume devrait commencer à pousser rapidement. Les herbes aromatiques auront néanmoins un rendement plus intéressant que les légumes, qui pourront prendre quelques semaines avant d’atteindre leur croissance complète.

Tous les légumes ne se prêtent malheureusement pas au jeu de la repousse, cependant voici la liste de ceux qui repousseront à coup sûr :

    • Laitue
    • Poireau
    • Oignons nouveaux
    • Carotte
    • Chou chinois
    • Céleri
    • Ail
    • Citronnelle
    • Herbes aromatiques (basilic, coriandre, menthe)
    • Fenouil

 

zéro déchet : la technique du regrowing pour faire pousser des légumes

Crédit photo: @julianacaux

 

Pour quiconque rêve d’avoir son propre potager en pleine jungle urbaine, faire repousser des légumes dans un bocal en verre permet de commencer en douceur. Si vous avez ne serait-ce qu’un peu de place sur le rebord de votre fenêtre ou un mini balcon, vous pouvez également vous essayer au bouturage en replantant un bouquet de basilic, ou quelques gousses d’ail dont les racines auront déjà poussé dans l’eau.


Lire aussi : Les bienfaits de l’huile de coco !


Faire repousser des légumes dans un verre d’eau

Outre le premier aspect pratique du regrowing, faire repousser ses légumes est aussi une manière significative de réduire ses déchets, en évitant d’une part de jeter une partie d’un légume encore tout à fait comestible, mais d’autre part de réduire les emballages, recyclables ou non, au moment de faire ses courses.

Vous avez des enfants à la maison ? Le regrowing est également un très moyen d’initier les plus jeunes à l’importance de la biodiversité. Placez quelques bocaux en verre sous leur responsabilité, cela leur permettra de développer leur attention et d’éveiller leur conscience alimentaire.

Faire repousser des légumes chez soi est enfin un moyen d’agir à son échelle pour la planète. Plutôt que de jeter systématiquement nos restes de légumes ou nos épluchures, le regrowing apprend à chacun à contourner des logiques de sur-consommation imposées par les grandes enseignes. Ce recyclage côté cuisine permet d’instaurer une consommation responsable tout en mettant à profit le maximum qu’un végétal peut offrir. Dans le numéro 15 de Slowly Veggie !, actuellement en kiosque, on vous donne d’ailleurs de délicieuses recettes à faire avec des épluchures… gage que vous allez vous régaler !

Comment faire repousser des légumes sans potager