alfalfa germé

JE M’ABONNE À SLOWLY VEGGIE !

De la famille des graines germées, l’alfalfa germé est un aliment vivant 100 % végétal. C’est un véritable concentré de vitalité à adopter sans hésitation ni modération !

Alfalfa germé : graine de luzerne

L’alfalfa – également appelé « alfa-alfa » – est le nom que l’on donne à la graine de luzerne germée.

Si les feuilles de cette plante appartenant à la famille des légumineuses sont principalement utilisées dans le secteur de l’agroalimentaire pour nourrir les bovins, ses graines, lorsqu’elles ont germé, font partie de ces aliments vivants ultra-bénéfiques, qu’il est recommandé d’introduire dans nos assiettes au quotidien.

Ne résistez donc plus aux graines germées

Les graines germées et l’ alfalfa : un peu de botanique…

On peut compter dans la famille des graines germées : pois chiches, fenugrec, de moutarde, de cresson et même d’épinard !

Mais ici, nous allons nous intéresser à la graine de luzerne. Lorsque celle-ci est sèche, on la dit « endormie  ».

Au contact de l’eau, de la chaleur et de la lumière, elle va « réveiller tout son potentiel vital « .

La graine va alors, en quelques jours seulement, se mettre à pousser et laisser apparaître une petite tige blanche tirant très légèrement sur le vert ou sur le jaune et qui grandira en un temps record.

Si ce processus est aussi rapide, c’est que, à ce stade, la graine mobilise toute son énergie pour se développer.

Sa valeur nutritive étant à son paroxysme, c’est à ce moment précis qu’il est le plus intéressant de la consommer pour profiter au maximum de son pouvoir vitalisant.

D’ailleurs, sa réserve dynamisante est telle qu’il vaut mieux éviter d’en consommer le soir, à moins d’avoir une nuit blanche en perspective !


Lire aussi : Tofu grillé : une recette vegan originale


Ah là là… fabuleux alfalfa germé !

Les graines germées sont particulièrement reconnues pour leurs multiples bienfaits…

Concernant l’alfalfa, celui-ci est source de vitamines (en particulier B et C), d’oligo-éléments (phosphore, magnésium, fer et zinc) et de protéines (une qualité particulièrement appréciée dans les menus végés !)

L’alfalfa est également bourré d’enzymes, « [qui] boostent la régénération cellulaire et améliorent le fonctionnement du système digestif.

Un sacré avantage pour notre corps lorsque l’on sait à quel point la digestion sollicite notre énergie et nous fatigue. »

Donc, vous l’aurez compris, mangez des graines germées et plus particulièrement l’alfalfa, votre corps vous dira merci !

Les graines germées alfalfa homemade : oui ou non ?

Même si elle séduit de plus en plus de curieux, la germination maison doit faire l’objet d’une attention toute particulière.

Notre experte naturopathe émet quelques réserves : « Si l’on veut se lancer, il faut vraiment être vigilant, car les graines ont besoin d’un certain taux d’humidité pour germer. Et qui dit environnement humide dit risque de développement bactérien.

Les graines germées ne sont donc pas si faciles que ça à réaliser soi même…

Mieux vaut les acheter en magasin bio, leur chaîne de surveillance y est draconienne et leur prix reste vraiment accessible [2,50 € les 75 g en moyenne, N.D.L.R.]. »

Qui plus est, privilégiez les petites barquettes, quitte à vous réapprovisionner régulièrement : les graines germées sont fragiles et doivent impérativement être consommées lorsqu’elles sont ultra-fraîches. 


Lire aussi : Recette d’apéritif : tartinade ou dip cru à l’avocat


Comment consommer l’alfalfa germé ?

Comme la plupart des graines germées, il se mange, mais il peut aussi se boire.

À condition de le passer dans un extracteur de jus à rotation vraiment lente. Ses notes végétales désaltérantes s’associent particulièrement bien à la carotte. Pensez-y pour vos jus et smoothies !

D’une saveur végétale douce, croquante et rafraîchissante, l’alfalfa se marie avec tout.

Il se déguste cru, bien évidemment, puisqu’une cuisson au-delà de 40 °C tuerait son potentiel vital et détruirait tous ses bienfaits.

Vous pouvez l’utiliser à la façon d’un condiment, en le parsemant sur des tartines pour l’apéro ou sur un gaspacho, par exemple ; l’associer à d’autres graines germées et à des jeunes pousses pour une salade revitalisante ; en glisser une petite poignée dans vos burgers, vos wraps ou vos bagels, et même en ajouter à toute petite dose dans les desserts fruités !

Maëva Terroy